Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) en 2020

credit-impot-transition-energetique

En place depuis le 1er septembre 2014 , le CITE va cette année connaître quelques changements majeurs. Alors pour ne rien manquer, Artinove vous explique tout en quatre points clés ! 

 

Qu’est-ce que le CITE ?

À l’origine, le CITE permettait aux foyers les plus modestes d’obtenir un crédit d’impôt sur le revenu en cas de réalisation de travaux d’amélioration énergétique de leur habitation principale. 

Mais avec la nouvelle loi de finances cet aide prend progressivement la forme d’une prime de transition énergétique. Mais comment ces changements vont-ils se passer ? 

La suppression du CITE se passe en deux étapes

En 2020 : le CITE commence à disparaître pour devenir MaPrimeRénov’

Distribué par l’Anah, la vocation de cet aide ne change pas.
Son but ? Encourager les revenus les plus modestes à entreprendre des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur logement. Dans un premier temps, cette nouvelle prime est accordée aux revenus très modestes. Pendant cette transition, les foyers modestes peuvent toujours bénéficier du crédit d’impôt en 2020. 

En 2021 : le CITE disparaît définitivement.

Mais les critères d’accessibilité à la nouvelle prime s’étendent pour toucher plus de foyers. 

 

Qui est éligible au crédit d'impôt transition énergétique ?

Réservé aux ménages modestes et très modestes, les critères de plafond changent un peu. Les nouvelles conditions de ressources dépendent de la région dans laquelle vous vivez et du nombre de personnes composant votre foyer. 

 

À titre d’exemple, pour un foyer de quatre personnes : 

 

  • Les résidants de la région Île-de-France sont considérés comme très modestes en dessous de 42 381 € et comme modestes,  en dessous du seuil de 51 597 €. 
  • Pour toutes les autres régions, les plafonds très modestes et modestes sont respectivement de 30 572 et 39 192 €. 

 

Mais, pour être éligible une autre obligation est d’être propriétaire du logement. Aussi, le bien doit impérativement être construit depuis plus de deux ans. 

 

Pour vérifier votre éligibilité, renseignez vos informations sur le simulateur de l’ANAH.

Les démarches se feront ensuite essentiellement en ligne.



CITE : pour quel type de travaux ?

Cet aide concerne les travaux d’économie d’énergie du logement. 

Voici quelques exemples des travaux pour lesquels la prime de transition énergétique est accordée : 

 

  • remplacement de chaudière pour un modèle moins énergivore 
  • changement de pompe à chaleur 
  • mise en place d’un poêle pour chauffer le logement
  • travaux d’isolation
  • ouverture du logement aux énergies renouvelables

 

Pour savoir si votre projet rentre dans les travaux concernés, la liste complète est disponible sur le site de l’ANAH.

 

Comment bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique ?

Pour bénéficier de cette prime, plusieurs conditions doivent être respectées. 

La demande doit obligatoirement être émise avant le début des travaux. 

Aussi, une obligation cruciale est de faire appel à une entreprise ou un artisan certifié RGE (reconnu garant de l’environnement). 

 

Lors de votre demande, plusieurs informations vont vous êtres demandées : 

  • vos coordonnées avec une adresse mail valide pour le suivi du dossier
  • vos informations personnelles ainsi que celles des membres composant votre foyer 
  • votre dernier avis d’imposition 
  • le détail des travaux que vous souhaitez entreprendre avec les devis correspondants
  • le détail des aides que vous percevez déjà pour vos travaux 

 

Si vous n’êtes pas éligible à cette prime, sachez que de nombreux autres aides d’état existent pour vous aider dans vos projets de rénovation. N’hésitez pas à consulter nos articles qui relaient très régulièrement les nouveautés sur les subventions nationales ou régionales. 

 

Vous avez des projets de rénovation dont vous souhaitez parler ? Notre équipe vous attend pour donner vie à toutes vos envies !

février 25, 2020