Rénovation énergétique : tout ce qu’il faut savoir

rénovation énergetique tout ce qu'il faut savoir

Vous souhaitez faire des travaux pour améliorer la performance énergétique de votre logement ? Nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair. Quelles priorités ? Comment s’y prendre ? Les pièges à éviter ? Retrouvez nos conseils et nos explications pour tout comprendre à la rénovation énergétique !

Rénovation énergétique : pourquoi s’en occuper ?

Initier des travaux de rénovation thermique pour votre logement est nécessaire à différentes niveaux : 

  • sauvegarde et préservation de l’environnement
  • réduction des factures d’énergie
  • amélioration du confort de l’habitat 

Mais ces travaux sont-ils obligatoires ? Et comment les réaliser ? 

Priorités individuelles et collectives

Individuellement, avoir un logement avec une bonne performance énergétique facilite la vente ou la location du bien. En effet, le diagnostic de performance énergétique (à retrouver sur le site du service public ) est un document que doit posséder le propriétaire du logement pour le fournir sur demande aux futurs acquéreurs ou locataires du logement. 

Cet indicateur permet de donner une notation énergétique officielle au logement. La classification va de A à G (du plus économe au plus énergivore). L’idéal est de se situer entre A et C maximum. Au-delà de cette limite, une rénovation thermique est indispensable pour votre logement. 

Dans une approche plus collective, être attentif à la consommation d’énergie de son logement est nécessaire pour le bien de tous. Cependant, dans des soucis de préservation de l’environnement, chaque individu doit apporter sa pierre à l’édifice et lutter contre la dégradation de notre planète. Par conséquent, rénover son logement pour améliorer sa performance énergétique est donc primordial. 

Rénovation énergétique : par où commencer ?

Vos travaux de rénovation énergétique commencent par un bilan d’efficacité énergétique de votre logement. Un spécialiste étudie votre bien dans ses moindres détails en veillant à bien détecter ses éventuels ponts thermiques. 

Pièces par pièces, les performances énergétiques du logement sont étudiées en notant bien les importantes déperditions  de chaleur. 

Le but ? Comprendre le fonctionnement thermique du bien et adapter la première phase de la rénovation : l’isolation complète du logement. 

Cette première étape est difficilement réalisable sans l’aide d’un spécialiste. Réaliser l’ensemble de la rénovation avec l’aide d’experts va vous permettre de gagner en efficacité. Toutefois, une rénovation thermique mal réalisée peut dégrader l’ensemble du bien immobilier. Alors, avant de vous lancer, rapprochez-vous d’artisans spécialisés.

 

La rénovation énergétique en pratique

Avant d’entreprendre vos travaux de rénovation énergétique, il est possible certaines de vos habitudes soient à changer. Pas de panique, il ne s’agit pas de tout révolutionner. Commencez toutefois par des gestes simples à mettre en place au quotidien pour améliorer l’économie d’énergie de votre logement. 

Pour trouver des conseils et astuces, rendez-vous ici : “Comment faire des économies dans sa maison” ! 

Les pièges à éviter

Essayer de limiter les frais à tout prix en réalisant l’ensemble des travaux de rénovation énergétique seul et sans l’aide d’un spécialiste n’est pas une bonne idée. 

Non seulement, choisir cette option ne vous donnera pas droit aux aides proposés par l’état, mais en plus vous risquez de commettre une erreur ou de choisir le mauvais matériau. Ce qui, par conséquent, vous coûtera plus cher à rattraper.

Des aides financières pour la rénovation thermique de mon logement ?

La question du budget à prévoir pour des travaux de rénovation énergétique est la plus fréquente. D’autant plus qu’il est difficile d’y répondre, car cela dépend de plusieurs critères : 

  • taille du logement 
  • performance énergétique de départ 
  • choix des matériaux 
  • type de rénovation thermique : isolation complète, changement de la pompe à chaleur…

Néanmoins, vous pouvez disposer de nombreuses aides financières pour la rénovation énergétique des logements afin de vous aider à les réaliser.  Par exemple : l’isolation à 1 euro, l’éco prêt à taux zéro (ou éco ptz), le chèque énergie, le crédit d’impôt transition énergétique (qui est maintenant une prime distribuée par l’ANAH)… 

Pour obtenir ces aides à la rénovation, il est obligatoire de faire appel à un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Chez Isocoste, nous sommes certifiés RGE. N’hésitez pas à nous contacter, nous serons heureux de discuter de vos projets de rénovation. 

février 12, 2020